Retour à l'accueil
 
Retour à l'accueil
Retour à l'accueil Ajouter aux favoris
 Accueil   La CGL 92   les élections hlm   Actualités   NEWSLETTER   Nos victoires    Contactez nous !   Nous rejoindre 
 
L'Union Départementale 
   Présentation
 Adhésions et tarifs
 Nos publications
 Nos communiqués
 Nos actions locales
 
La location 
   Les mots clefs
 La loi SRU
 Loyers moyens du 92
 Les charges locatives
 Les mots clefs (en cours)
 Lutter contre les expulsions
 
La copropriété 
   Les mots clefs
 Le contrat de Syndic
 Contrats de Syndics (étude)
 Gestion courante, prestations
 Les charges de copropriété
 La Commission nationale
 La Jurisprudence
 Les mots clefs (en cours)
 
L'accession à la propriété 
   Les mots clefs
 Achat dans l'ancien
 Achat dans le neuf 2007/2008
 Analyse du prix des logements
 Les mots clefs (en cours)
 
Créer un association 
   Pourquoi créer une association
 Création et fonctionnement
 Les textes et nos conseils
 Bibliographie
 
sites de la CGL 
   CGL Nationale
 CGL 94
 Conso Net
 CGL 44 
 CGL 55
 CGL 57  
 CGL 62 
 bloc note de l'association Fraternité - Egalité 
 
 Gennevilliers   Imprimer
Association : Résidents Rue A.HOUSSAYE
Propriétaire : Privé  - Secteur : Privé

 
Les trente locataires de cet ancien hôtel meublé, dont le dossier de classement en habitat insalubre est en cours d’instruction, ont eu la mauvaise surprise, le 2 mai, d'avoir la visite d’un huissier de justice accompagné du commissaire de police de la ville. Ces derniers venaient procéder à l’expulsion de l’ancien gérant (seul occupant officiellement connu des administrations du département) et à la fermeture de l'établissement.
La bonne foi des locataires (inconnus jusqu'à cette date et qui ont payé un loyer au gérant pendant des années), reconnue par la Préfecture, la Mairie et l'huissier, a permis dans un premier temps de suspendre la poursuite de la procédure.
Avec la CGL 92, ils ont immédiatement saisi le Procureur de la République pour l'informer que le gérant de l'établissement percevait depuis des années les loyers en tout illégalité. En collaboration avec l'ATMF (Association des Travailleurs du Maghreb en France), la CGL 92 a saisi le Préfet et le Maire de Gennevilliers de cette affaire.
A ce jour, personne n'a donné de réponse à ces diverses interventions.
Le 05 06 2001, Affaire à suivre…
 
·SUITE 1 : Devant les blocages rencontrés pour inscrire les locataires de la rue A. Houssaye comme demandeurs de logement, la CGL 92 et l'ATMF ont organisé un déplacement collectif des résidents en mairie, en présence d'un journaliste.
Soulignons d'autre part qu'aucune suite n'a été donnée à leur courrier par le Procureur de la République.
Le 10 07 2001, Affaire à suivre.

·SUITE 2 : Dernière information concernant cette sinistre affaire : à la date d'aujourd'hui, tous les locataires du site sont relogés. L'action entreprise par des résidents déterminés, accompagnés par la CGL 92, a payé.
Le 15 12 2001
Retour à la liste
 
 
Actualités 
 
 Année 2018
 Années précédentes
 
 
L'eau et le logement 
 
 Etude de la CGL
 Eau et vie pratique
 Le prix de l'eau
 Pour se défendre
 
 
L'expulsion 
 
 Présentation
 Les mots clefs
 La procédure d'expulsion
 Les expulsions (étude)
 De 2004 à maintenant
 La Jurisprudence
 Les mots clefs (en cours)
 
 
Adresses utiles 
 
 Adresses classées
 
Agence DevComWeb   -   Technologie Micrologiciel™